Vous êtes ici : Nos conseils bio » Environnement » Ecologie » Comment trier les déchets ?

Comment trier les déchets ?

Par Ann-Charlotte Taudière

Chaque année, chaque Français jette environ 400 kg de déchets. Pour une famille de quatre personnes, cela équivaut à une tonne et demie !
Alors, réduction à la source, tri, recyclage, compostage, mise en déchèterie, nous avons le choix : les solutions existent pour réduire le volume de nos déchets, les valoriser et diminuer leurs nuisances.
Déchets des ménages : composition de la poubelle
Source : MODECOM 1993
*: textiles, combustibles et incombustibles divers, matériaux complexes, déchets dangereux des ménages.

Comment s’en débarrasser ?

Jusque dans les années 80, l’essentiel des déchets des ménages partait en décharge. L’augmentation des tonnages à traiter a rendu indispensable la mise en place d’une véritable politique de gestion de ces ordures ménagères.
À l’heure actuelle, elle s’articule autour de trois grands axes : d’abord la prévention (réduction de la quantité et de la nocivité des déchets produits), ensuite la valorisation (recyclage, compostage, incinération avec récupération énergétique), enfin le dépôt dans des centres de stockage.

La prévention

Des initiatives variées se développent et les solutions de prévention existent. De plus en plus d’industriels et de distributeurs proposent aujourd’hui des écoproduits (qui par exemple durent plus longtemps, sont recyclables, dont les emballages ont été réduits). Mais le rôle du consommateur au quotidien est fondamental : par ses choix de consommation, par une utilisation adaptée de produits, par son implication lors du tri des déchets.

Y penser au moment des achats

Le tri et le recyclage : un gisement de « matières premières » à disposition

Les déchets contiennent des matériaux réutilisables. En les récupérant grâce au tri et en les traitant, ils sont prêts à vivre une deuxième vie.

Respecter les consignes de tri

Séparer, à la maison, les matériaux recyclables par familles (journaux et cartons, verre, aluminium, plastique) est une condition essentielle de l’efficacité de la collecte sélective.

Utiliser la déchèterie

On y trouve les bennes appropriées pour déposer les gravats, les déchets de jardin, les déchets encombrants, certains produits dangereux (peintures, solvants, etc.).

S’informer des collectes spécifiques

La déchèterie n’est pas la seule solution pour les produits toxiques et les encombrants :

  • certains garagistes récupèrent les huiles, certains magasins, les piles, et des collectivités organisent des ramassages de produits dangereux par camion. Enfin, les pharmaciens récupèrent les médicaments non utilisés ou périmés ;
  • la collecte des encombrants peut se faire différemment selon les communes : collecte au porte-à-porte, (très pratique pour personnes âgées ou handicapées), collecte sur des points de regroupement (mise à disposition de bennes pendant quelques jours à des périodes précises).

Jeter utile : les associations caritatives

Elles collectent, réparent puis revendent les appareils ménagers, les meubles, les vêtements que l’on jette. Pour ce qui est trop abîmé, certaines d’entre elles prélèvent des pièces détachées et recyclent les matériaux.

Des déchets bons pour le jardin : le compostage

Diminuer le volume des déchets et faire du bien au jardinFabriquer un amendement de qualité pour le jardin en limitant le volume des déchets ménagers : c’est cela, le compostage. En prenant quelques précautions simples, on peut composter tous les déchets organiques de la maison : déchets de cuisine, déchets de jardin, papier, cendres, sciure…

Faire un tas de compost

C’est la façon la plus souple de procéder. Il faut avoir la place nécessaire, si possible hors de vue du voisinage.
Le tas est facile à faire et à surveiller : les déchets sont visibles et accessibles. Mais il est à la merci des animaux (chiens, chats, rongeurs) et exposé au vent, à la pluie, à la sécheresse. Le compostage y est assez lent.

Acheter un composteur

Il en existe en bois, en métal ou en plastique. Fiez-vous en particulier à ceux qui portent l’écolabel officiel « NF Environnement ».
Un composteur est adapté aux petits jardins, et demande plus de soin qu’un compost en tas pour éviter les dégâts de type sécheresse ou pourrissement. Le compostage y est rapide.