Vous êtes ici : Nos conseils bio » Environnement » Habitat sain » Faire construire

Faire construire

Par Ann-Charlotte Taudière

Les choix que l’on peut faire dans un projet de construction (lieu, exposition, matériaux…) vont jouer sur ses futurs impacts environnementaux, sa qualité d’usage et son coût de fonctionnement (dépenses de chauffage…). Nous n’avons pas toujours la maîtrise de ces choix, mais nous pouvons malgré tout vérifier certains paramètres avant de nous décider à acheter ou de mettre au point le projet.

Ainsi, certains matériaux de qualité ou à faible impact sur l’environnement sont peut-être plus chers à l’achat. Intégrés dans le coût global de la maison, ils s’avéreront très compétitifs sur la durée, en permettant notamment des économies de chauffage.

Concevoir sa maison, l’acheter sur plan, ou neuve mais déjà construite ne laisse pas la même latitude. Cependant, dans chaque cas, essayons de tirer le meilleur parti, sur le plan écologique, de ce que l’on nous propose.

Le choix du terrain et l’emplacement de la maison : pas d’improvisation !

Coup de cœur ne veut pas forcément dire coup de tête. Quand on est séduit par un terrain ou une maison, il faut vérifier des points importants. Attention en particulier :

  • au bruit (proximité d’une grande route, d’un aéroport, d’une voie ferrée, d’une activité bruyante…)
  • aux pollutions chimiques actuelles (présence d’usines ou de certaines productions agricoles) ou passées (anciennes activités industrielles, sols pollués, décharge comblée…)
  • aux pollutions électriques et électromagnétiques (ligne à haute tension, transformateur EDF…)
  • aux risques naturels (zone inondable en plaine, avalanches en montagne…)
  • à la présence de radon

La desserte du terrain par les réseaux usuels est également importante : eau et électricité, bien sûr, mais aussi gaz naturel.

L’accessibilité, la proximité des services (école, commerces…), des transports en commun, du lieu de travail : s’en soucier avant l’achat est judicieux. Dans le futur, cela pourra permettre de limiter l’usage de la voiture et de privilégier des déplacements plus écologiques (à pied, en vélo, en bus…).

Consulter les documents d’urbanisme (PLU ou POS, PPR) en mairie avant d’acheter un terrain ou une maison. En concevant la maison : réduire les impacts à l’amont. Se préoccuper de réduire les dépenses d’énergie, d’eau, les nuisances sonores, les pollutions… dès la conception de la maison permet de réaliser les travaux nécessaires au moindre coût et avec efficacité.
 

Faire construire
Faire construire

 

Réduire le coût du chauffage (maison et eau sanitaire)

  • en valorisant les apports gratuits du soleil
  • en réduisant les pertes de chaleur
  • en utilisant une (ou des) énergie(s) renouvelable(s) et / ou bon marché pour se chauffer et chauffer l’eau sanitaire

Éviter les surchauffes l’été

  • en limitant la pénétration du soleil d’été
  • en ventilant la maison la nuit

Économiser l’eau

  • en prévoyant un système de récupération de l’eau de pluie
  • en envisageant un double réseau d’alimentation en eau (eau potable pour cuisine et salle de bains, eau de pluie pour toilettes, lave-linge et extérieur

Permettre et valoriser la gestion des déchets

  • en facilitant leur tri et leur stockage
  • en utilisant des matériaux de construction qui peuvent être réutilisés ou recyclés, ou qui proviennent de matériaux recyclés

Avoir une maison saine

  • en choisissant des matériaux de construction et de décoration qui respectent votre santé
  • en privilégiant les matériaux de construction qui respirent et régulent naturellement l’humidité
  • en faisant installer un système de ventilation performant et silencieux

Bruyant, polluant, consommateur d’eau et d’énergie, producteur de déchets : un chantier est une véritable nuisance pour l’environnement et le voisinage. Tenter d’en réduire les impacts aura des conséquences positives pour tout le monde. Parlez-en avec vos futurs voisins, votre architecte, votre entrepreneur et les artisans qui interviennent sur le chantier.

En achetant sur plan : discuter équipements et matériaux

Modifier l’architecture d’une maison dont les plans sont fixés n’est guère envisageable.

En revanche, il est peut-être possible d’orienter le choix des matériaux de construction et d’isolation pour retenir ceux qui, à usage équivalent, ont un impact moins fort sur l’environnement et permettront des économies de chauffage dans l’avenir. il est judicieux de faire appel à des spécialistes pour obtenir la meilleure solution.

Les équipements de chauffage, de production d’eau chaude seront choisis pour être économes à l’usage et minimiser les rejets de polluants et de gaz à effet de serre. Il faut savoir que des convecteurs électriques, d’un coût plus faible à l’achat, nécessitent des investissements plus élevés en isolation thermique et entraînent des charges de chauffage plus lourdes. Ils peuvent se révéler, sur la durée, moins intéressants qu’un système de chauffage central doté d’une chaudière très performante (basse température ou à condensation), ou qu’un système utilisant des énergies renouvelables, plus coûteux au départ.
Enfin, pour les matériaux de finition et de décoration (peintures, boiseries intérieures, vernis,…), l’éclairage et le mobilier, il existe des produits (en particulier ceux signalés par un écolabel officiel) plus économes ou générant moins d’impacts sur l’environnement que d’autres.

En achetant la maison construite : savoir quoi privilégier

Une maison neuve satisfait au minimum aux exigences réglementaires de la RT 2000 (voir ci-dessous). Il peut être intéressant de vérifier quelles prestations les dépassent. Ainsi, si le chauffage est électrique, la qualité de l’isolation est primordiale, et la ventilation doit à la fois être très performante et minimiser au maximum les déperditions de chaleur (VMC hygroréglable souhaitable).
Les équipements tels que l’éclairage seront choisis en fonction de leur sobriété énergétique.

La nouvelle réglementation thermique. Depuis le 1er janvier 2001, la RT 2000 définit de nouvelles exigences thermiques de référence. Son but est de réduire de 20 % au moins les consommations d’énergie de chauffage des logements neufs. Elle comporte aussi des règles pour optimiser leur confort d’été.

Source : www.ademe.fr



Praticiens liés :
Naturelec
Enerbuches

1 commentaire

  1. Denis123 Le 13-02-2014

    Salutation =),

    Pour les plans et la construction j’ai fais ça avec Maison Ideoz une boite du coté de la Rochelle je crois.
    Le truc c’est qu’ils ont déjà des structures type et ça aide pas mal à mon point de vue.
    je comprend la réticence mais au final ma maison c’est comme si je « l’avais faite » de A à Z.
    Si vous voulez faire appelle à une société pour votre maison je vous les recommande.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*