Vous êtes ici : Nos conseils bio » Alimentation saine » Ustensiles de cuisine » Cuisson à la vapeur douce : pourquoi la privilégier ?

Cuisson à la vapeur douce : pourquoi la privilégier ?

Par Ann-Charlotte Taudière

La cuisson à la vapeur douce est l’un des modes de cuisson les plus sains.

En effet, la majorité des nutriments présents dans nos aliments est altérée par la cuisson. Dès 40°C, la vitamine C est détruite, mais c’est surtout au-delà de 100°C que la majorité des autres vitamines l’est aussi, et que certains minéraux et oligo-éléments peuvent être précipités et devenir non absorbables (voir néfastes) par l’organisme.

Ainsi, pour profiter de l’ensemble des vitamines, minéraux et enzymes de nos aliments, il faudrait manger cru. C’est ce que font les crudivores, qui s’interdisent tout aliment cuit…ce qui restreint grandement le champs des possibilités culinaires.

Par ailleurs, un grand nombre de personnes ont des difficultés à digérer les aliments crus, et la Médecine Traditionnelle Chinoise nous invite à manger chaud, a minima « décrudi », à une température au moins égale à celle de l’estomac (38°C) pour que la digestion ne demande pas trop d’effort à l’organisme.

La cuisson à la vapeur douce préserve de nombreux nutriments

La cuisson à la vapeur douce est un compromis idéal qui permet de cuire les aliments pour faciliter leur digestion, tout en conservant leur aspect, leur saveur, et une grande partie de leurs nutriments.

En effet, avec le procédé de la vapeur douce, les aliments ne sont jamais cuits à 100°C.

Les ustensiles de cuisson à la vapeur douce permettent de limiter la température dans le tamis où cuisent les aliments à 95°C, et préservent ainsi les minéraux et oligo-éléments.

Ainsi, par exemple, les tests de laboratoire prouvent que les aliments cuits au Vapok sont plus riches en minéraux et vitamines que lorsqu’ils sont crus (pour 100 mg) :

Résultats des tests effectués en laboratoire sur les aliments cuits au Vapok

Quel ustensile de cuisson à la vapeur douce choisir ?

Le plus connu : le Vitaliseur de Marion

Le plus connu et le précurseur des cuiseurs à la vapeur douce est le Vitaliseur de Marion.

Imaginé dans les années 1980 par Marion Kaplan, bio-nutritionniste élève du Dr Kousmine, il est le premier appareil à avoir été conçu pour limiter la température de cuisson sous 100°C et ce, grâce à plusieurs éléments tels que la largeur et le nombre de trous du tamis de cuisson, la forme et le poids du dôme, qui permettent à la vapeur de s’échapper pour limiter la montée en température.

Ces aspects techniques permettent également que les mauvaises graisses et résidus toxiques (pesticides…) éventuellement présents dans les aliments soient éliminés et retombent dans la cuve en glissant le long des parois.

Ainsi, les aliments ne sont plus « délavés » comme dans un cuit-vapeur classique où les gouttes d’eau retombent sur les aliments, et peuvent conserver leur croquant et leurs saveurs.

Marion Kaplan a ajouté à son Vitaliseur des éléments énergétiques qu’elle prend en considération dans sa pratique de la nutrition quantique : nombre d’or, mécanique des fluides…dans le but de préserver la valeur énergétique subtile des aliments cuits.

Le dernier né : le Vapok

L'ustensile de cuisson dernier née : le Vapok Le Vapok est un autre ustensile de cuisine à la vapeur douce.

Même technique de cuisson qui assure de ne jamais atteindre les 100°C pour la cuisson des aliments, design amélioré, cuve réduite pour limiter la consommation d’eau et l’encombrement dans la cuisine… Le Vapok a tout pour séduire les personnes désireuses de profiter des vertus de la cuisson à la vapeur douce mais peu sensibles aux arguments quantiques.

Sa capacité à préserver les nutriments et à les nettoyer de leurs toxines et polluants a été testée et prouvée par un laboratoire scientifique indépendant.

Tout est visible et vérifiable : les minéraux sont sauvegardés et assimilables, les aliments sont débarrassés de leurs polluants, vous profitez du meilleur compromis entre alimentation crus et cuite.

Le polyvalent : le vapeur-dôme avec thermomètre programmable

L'ustensile multi-fonction : le vapeur-dôme avec thermomètre programmableLe vapeur-dôme ne bénéficie pas de la technique de fabrication qui permet automatiquement au Vitaliseur et au Vapok de ne pas dépasser les 100°C de température.

En revanche, il est équipé d’un thermomètre sonore programmable qui pourra vous avertir lorsque la température de 95°C est atteinte. A vous ensuite de baisser le feu au minimum pour permettre la cuisson de vos aliments sans monter en température.

Le vapeur-dôme est composé d’un faitout à basse température à fond épais, d’un tamis et d’un couvercle en dôme. Il vous permet de profiter de la cuisson à la vapeur douce ET de la cuisson à basse température grâce au même ustensile. Pour faire cuire vos aliments à basse température plutôt qu’à la vapeur, mettez-les dans le faitout rempli aux ¾, posez le couvercle, et programmez la température à ne pas dépasser (généralement 80°C). Lorsque le thermomètre sonnera, il vous faudra arrêter la plaque de cuisson et laisser la cuisson se terminer seule par la chaleur emmagasinée.

Comme les pros : le Dejelin

Le savoir-faire des pros avec le cuiseur-vapeur DejelinLe cuiseur-vapeur Dejelin Bio est issu du savoir-faire des cuits-vapeurs professionnels, et adapté aux exigences de la cuisine saine.

Il vous permet de lancer un « préchauffage minute » qui fait monter la température intérieure à 100°C en quelques secondes, pour créer un effet « étuve ». Il vous suffit ensuite d’introduire vos aliments, et de choisir la température de chauffe à 80°C pour que vos aliments cuisent à la vapeur- douce à cette température. Un maximum de nutriments sont alors conservés.

Vous pourrez également les maintenir au chaud ou les réchauffer à la vapeur avec la fonction spéciale à 60°C, et en récolter le jus (s’ils sont bio et donc n’ont pas été libérés de leurs pesticides) dans le bac prévu à cet effet.

La chaleur circule uniformément au sein du cuiseur vapeur comme dans un four vapeur, grâce aux trous réalisés dans les plateaux.

Le Dejelin offre un volume de cuisson particulièrement généreux : 18 litres qui peuvent être encore augmentés en ajoutant 2 plateaux aux 3 déjà fournis.

Remarque

Tous ces cuiseurs à la vapeur douce sont compatibles tous feux (prise électrique pour le Dejelin).
Ils sont fabriqués en Europe : en France pour le Vapok, en Espagne pour le Vitaliseur et le vapeur-dôme, et Belgique pour le Dejelin.



88 commentaires

  1. QUIMPERT Catherine Le 19-09-2013

    Je suis très intéressée par les sujets sur la santé en général. Consciente de la nécessité d’une bonne alimentation, l’hygiène de vie, etc. Votre site est très intéressant.

  2. Preston Le 21-10-2013

    Bonjour,

    Pouvez-vous, s’il vous plait, me préciser ce qui garanti que la température de cuisson du Vitaliseur de Marion reste inférieur à 100°C, et en quoi le sa conception permet cette limitation?

    Je vous remercie de votre réponse.
    Cordialement.
    W.Preston

  3. Ann-Charlotte Taudière Le 23-10-2013

    Bonjour,

    Voici quelques indications sur le Vitaliseur de Marion sur la température inférieure à 100° :

    L’incurvation du couvercle en dôme permet à l’eau de condensation de glisser le long des parois au lieu de tomber sur les aliments en les lavant de leur goût et de leurs éléments nutritifs. Son poids est étudié au milligramme près pour se soulever légèrement sous la pression d’une vapeur à 95° et en évacuer le surplus pour maintenir la température constant et garantir une cuisson douce.
    La dimension, le nombre et l’espacement des perforations du tamis ont été calculés avec une extrême précision car ils conditionnent la bonne circulation de la vapeur et la chaleur constante, gages d’une cuisson rapide et harmonieuse.

  4. Coralie Le 12-11-2013

    Je suis très intéressée par le vitaliseur Marion mais je me pose une question, j’ai une plaque à induction avec une zone de cuisson de 2000W comportant 9 positions (1 à 9).
    Quelle position je dois mettre pour avoir le rendement correcte de la vapeur ?
    Est-ce que ce sera toujours la même position quelques soient les aliments à cuire ?
    Les poignées en silicone sont-elles indispensables, cette matière n’étant pas très bio, même si ce ne sont que des poignées.
    Merci de votre réponse.

  5. Ann-Charlotte Taudière Le 12-11-2013

    Bonjour Coralie,

    Nous vous conseillons d’utiliser la position 7 de votre plaque de cuisson. Dans tous les cas, le surplus de chaleur créera un surplus de vapeur mais vos aliments ne seront pas cuits à plus de 95°C.
    Pour ce qui concerne les poignées, le silicone offre une isolation thermique que l’on n’obtient pas avec l’inox, mais vous pouvez tout aussi bien préférer utiliser des gants de protection ou un torchon.

  6. Guillaume Le 12-11-2013

    Bonjour,
    Je souhaite m’équiper d’un cuiseur vapeur et hésite entre deux modèles : le vitaliseur de Marion et le Dejelin.

    Je retiens en faveur du vitaliseur:
    – température ne dépasse pas 95°
    – couvercle en forme de cloche pour que l’eau de vapeur ne retombe pas sur les aliments (contaminants tel pesticides…)
    – la qualité nutritionnelle des aliments (travaux autour de la taille, forme du couvercle, nombre d’or)

    Et en faveur du Dejelin:
    – possibilité de cuire à 80°
    – possibilité de maintenir au chaud à 60°
    – taille plus grande avec plusieurs paniers mais quid de la superposition des aliments (contaminants) et le couvercle est-il incurvé pour éviter que les gouttes d’eau ne retombe sur la nourriture du dessous ?

    Pouvez-vous m’aider dans mon choix ?
    Je suis soucieux de la qualité/facilité mais aussi et surtout de l’impact santé de ce mode de cuisson.
    Merci.

  7. Ann-Charlotte Taudière Le 12-11-2013

    Bonjour Guillaume,
    Votre analyse des qualités de chaque appareil est tout à fait juste.
    Pour ce qui concerne le Dejelin, si vous l’utilisez à 80°C, vous profiterez d’un « bain de vapeur », et l’incidence des gouttes qui retombent est moindre.
    Un critère important pour choisir entre ces appareils est également le volume des aliments que vous souhaitez cuire, car le Dejelin offre un volume modulable.

    Pour ce qui concerne l’impact santé, nous avons des donnés sur la préservation des vitamines et minéraux dans le Vitaliseur de Marion, mais pas dans le Dejelin.

    Bon choix !

  8. Eric MORAUD Le 19-11-2013

    Bonjour,
    Très intéressant mais comment on change pour des comportements alimentaires très sains s’il n’y a pas de recettes ! Faut-il acheter ça aussi et à quel prix ?
    Cdlt

  9. Ann-Charlotte Taudière Le 20-11-2013

    Bonjour,
    La plupart des ustensiles de cuisson à la vapeur douce sont livrés avec un livre de recette. Suivant le modèle qui vous intéresse, consultez sa fiche, il vous sera indiqué si un livre de recette est présent.
    Sinon, il existe des livres sur le sujet :
    – Tout à la vapeur douce de Christine Bouguet-Joyeux (14.20€) : https://www.bien-et-bio.com/vapeur-douce-livre-recettes.htm
    – 120 recettes à la vapeur sans gluten ni laitages de Marion Kaplan(12.20) : https://www.bien-et-bio.com/120-recettes-vapeur-sans-gluten-ni-laitages.htm

  10. Annick Tenchon Le 17-12-2013

    Bonjour
    Le cuit-vapeur de Baumstal, en inox « chirurgical » , semble de grande qualité,permet une cuisson à la vapeur douce, à moins de 100°, et existe en 3 tailles différentes ( donc encombrement variable) , … et permet aussi de cuire « à l’étouffée » sans aucune graisse, à condition de remplir le faitout aux 3/4 …
    En avez-vous déjà entendu parler ? Qu’en pensez-vous ?
    Cordialement, Annick

  11. Taudière Le 19-12-2013

    Bonjour Annick,

    Je ne connais pas cet appareil, mais de ce que vous me décrivez, il s’agit du même type que le Vapeurdôme ou le multicuiseur chez nous.
    Ces appareils sont de bonnes solutions pour cuire à la fois à la vapeur et à basse température.

  12. Alex Le 15-01-2014

    Bonjour,

    Les paniers en Bambou qu’on met au dessus d’une source de vapeur d’eau sont-ils conservés comme « cuisson à vapeur douce » ?

  13. Ann-Charlotte Taudière Le 16-01-2014

    Bonjour,
    Il est difficile de considérer cette cuisson comme à la vapeur douce car il n’y a aucun moyen de contrôler la température de celle-ci.

  14. Luckytucky Le 04-02-2014

    Bonjour,
    J’ai des problèmes de santé et mon médecin m’a conseillé de « cuisiner » au cuit vapeur. J’hésite entre le vitaliseur de Marion et le vapok ? Lequel de ces 2 appareils est de meilleure qualité ? J’ai des plaques à induction, est-ce que cet appareil va réellement ne pas dépasser les 90 degrés ? Merci

  15. Ann-Charlotte Taudière Le 06-02-2014

    Bonjour,
    Le Vapok a une cuve moins grande que le vitaliseur de Marion.
    Le Vapok est fabriqué en France tandis que le Vitaliseur est fabriqué en Espagne.

    Ces 2 appareils sont de qualité similaire, ce sont les « mêmes produits ».

    La Vapok est un peu plus design.

    La température ne dépassera pas les 90°. Cette température se régule automatiquement.

    Ces 2 produits conviennent aux plaques à induction.

  16. Beurois Le 18-02-2014

    Bonjour,
    Je cuisine sur une plaque de 4 feux au gaz. Malheureusement, même le plus petit feu (mis au ralenti) chauffe trop fort pour cuire doucement, et tout bout même en intercalant un mijoteur à trous sous la cocotte Baumstal. Y a-t-il un cuiseur qui permette dans mon cas d’être sûre de ne pas dépasser les 80 ou 95 degrés et de cuire ainsi à la vapeur douce ?
    Merci de me conseiller et renseigner précisément!
    GB

  17. Beurois Le 18-02-2014

    Re bonjour,
    Je complète en demandant la même chose pour une cuisson basse température!
    Merci!
    GB

  18. Ann-Charlotte Taudière Le 24-02-2014

    Bonjour,

    Voici ce que Bien et Bio propose comme ustensiles de cuisine pour la cuisson basse température : https://www.bien-et-bio.com/cuisson-basse-temperature.htm.
    Il est possible de choisir la température et le temps. Différentes tailles et diamètre existent.

  19. julien Le 05-04-2014

    Bonjour,
    Comme beaucoup, j’hésite entre le dijelin et le cuiseur de Marion. Je crains la taille de la cuve du vitaliseur, qui me semble petite, et sur laquelle je ne trouve aucun dimension. Savez-vous quel diamètre fait le panier cuisson ? Quant au dijelin, je suis très intéressé mais c’est le contraire, il me parait énorme….
    Merci d’avance.
    Bien à vous

  20. Ann-Charlotte Taudière Le 08-04-2014

    Bonjour Julien,
    Voici quelques informations pour vous aider à faire votre choix :
    – le diamètre du vitaliseur de Marion est de 24 cm. Nous commercialisons uniquement de grand modèle (8L) : https://www.bien-et-bio.com/vitaliseur-grand.htm. Il est idéal pour une famille.
    – la différence qu’il va y avoir entre le Déjelin et le Vitaliseur de Marion, c’est que le Déjelin est électrique et que le Vitaliseur non.

    En espérant que cela vous aura aidé. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions 🙂

  21. vacherot Le 21-04-2014

    Bonjour,
    Je possède un grand four à vapeur SIEMENS et je voudrais savoir si je peux l’utiliser en vapeur douce ou si je dois m’équiper autrement.
    Merci de votre réponse et bien cordialement.

  22. Ann-Charlotte Taudière Le 22-04-2014

    Bonjour,
    Nous ne connaissons pas ce produit, le mieux serait de vous renseigner directement auprès de la marque.
    Voici, chez Bien et Bio, les produits qui sont consacrés uniquement à la vapeur douce : http://www.bien-et-bio.com/vitaliseur-de-marion.htm
    Cordialement,

  23. Maurice Bourgue Le 16-09-2014

    Pourriez-vous m’indiquer à Paris un magasin où tous vos appareils seraient en démonstration afin que je fasse mon choix en connaissance de causes ?
    Merci de votre réponse.

  24. Bien et Bio Le 17-09-2014

    Bonjour,
    Nous n’avons pas de magasin à Paris, nous faisons uniquement de la vente par correspondance. Pour avoir plus d’infos sur certains produits, vous pouvez consulter les vidéos présentes sur les fiches produits et/ou nous appeler au 02 51 71 80 11.

  25. lormi Le 10-10-2014

    Je suis très intéressé de toutes ces informations, une seule question m’échappe. Que peut-on faire du jus de cuisson restant : le jeter ou a-t-il un intérêt culinaire quelconque ? D’avance merci.

  26. Bien et Bio Le 13-10-2014

    Bonjour Lormi,
    Le jus de cuisson est à jeter car toutes les impuretés tombes dans cette eau, il ne faut donc pas la réutiliser.

  27. StefM Le 08-11-2014

    Bonjour,
    Ayant une fille intolérante au gluten (maladie cœliaque) et après lecture du livre de M. Kaplan, je suis très intéressé par la cuisson à la vapeur douce mais le prix des appareils est prohibitif. Est ce qu’avec un cuiseur à riz et vapeur style celui mis en lien on peut également cuire à la vapeur douce ?
    Merci de votre réponse.

  28. Bien et Bio Le 14-11-2014

    Bonjour,
    Le vitaliseur de Marion est un ustensile de cuisine spécialement pour la cuisson à la vapeur douce. Il est conçu pour que la température ne dépasse pas une certaine température, ce qui n’est pas le cas des autres appareils vapeur. Si vous avez besoin d’autres informations, n’hésitez pas à prendre contact avec Bien et Bio.

  29. Catherine Le 14-12-2014

    Bonjour,
    Pourriez vous m’éclairer sur un point important?
    Sachant que la vitamine est détruite dès 40°, je suis étonnée de voir que la cuisson au vapok permet d’augmenter la quantité de vit C de certains aliments.
    Merci de votre réponse.

  30. Bien et Bio Le 15-12-2014

    Bonjour Catherine,
    La vitamine C est détruite à 47°C, pas à 40°C, et le calcul des teneurs se fait sur matière sèche, d’où le calcul de cette augmentation.

  31. Catherine Le 17-12-2014

    Bonsoir Anne-Charlotte,
    Pardonnez moi de paraître insistante, mais si la vitamine c est détruite à 47°, comment peut-elle être encore présente après une cuisson à 90° ?
    Après avoir goûté des aliments cuits au vitaliseur, je suis tout à fait convaincue par le goût, mais avant d’en acheter un moi-même je veux être certaine de ses vertus.
    Merci de votre réponse
    Catherine

  32. Bien et Bio Le 19-12-2014

    Bonjour Catherine,
    Les tests ont été réalisés par un laboratoire indépendant,vous pouvez donc vous y fier.

  33. Pierre Le 26-01-2015

    Peut-on utiliser un vitaliseur de Marion sur une cuisinière à bois ?

  34. Bien et Bio Le 27-01-2015

    Bonjour Pierre,
    Oui, vous pouvez utiliser le Vitaliseur de Marion sur une cuisinière à bois. Cependant, la cuve extérieure va être plus compliquée à nettoyer avec la suie qui va s’y déposer.

  35. Cécile Carrara Le 27-02-2015

    Bonjour,

    J’aimerais savoir combien de temps cela prend en moyenne pour faire cuire des légumes, par exemple un mélange de pommes de terres/courgettes/aubergines.. Et combien de temps cela prend pour mettons du riz complet, selon les différents appareils (pour avoir une idée globale du temps requis).
    Est il possible de cuire tous les aliments (legumineuses, légumes, cérales, viande) avec le vitaliseur et le vapok?

    Merci
    Cécile

  36. Ann-Charlotte de Bien et Bio Le 01-03-2015

    Bonjour

    Comptez le temps de cuisson habituel, une fois que l’eau bout.
    Pour cuire absolument tous les types d’aliments, nous vous conseillons les packs (Vapok ou Vitaliseur) avec soupière et moule.

  37. Anne 64 Le 15-03-2015

    Bonjour
    J’utilise le Vitaliseur de Marion.
    Les temps de cuisson de ces légumes (pommes de terres/courgettes/aubergines).
    Les pommes de terre sont à mettre dans le panier au début, les courgettes ne seront rajoutées que 6 à 7 minutes avant la fin.

    Un exemple de ce que je fais:
    – Rutabaga au début: pour 20 minutes
    – Rajout des navets + carottes après 5 minutes: pour 15 minutes
    – Rajout de la Patate douce au bout de 5 minutes encore: pour 10 minutes
    J’ai retiré Carottes, navets et patate douce au bout de ces 10 minutes mais pas le rutabaga qui a besoin encore de 5 minutes
    Rajout des Courgettes: pour 5 minutes
    Là, je sors tout du panier et je mets les Poireaux: pour 10 minutes
    En 30 minutes, j’ai une bonne réserve de légumes. Ceux qui ne sont pas mangé de suite sont conservés dans des boîtes sous vide et servent les jours suivants à compléter des assiettes ou à mixer les potages après adjonction de laits végétaux par exemple. Je trouce cela très pratique et d’un gain de temps non négligeable. S’il faut réchauffer les légumes, je les mets dans un petit saladier dans le panier du Vitaliseur qui remplit avantageusement le rôle de mon micro ondes qui, du coup, s’ennuie énormément!

    LES LEGUMINEUSES
    Les pois chiches, haricots blancs/rouges/noirs doivent être mis à tremper la veille. Je prolonge leur germination 24 à 48h selon l’envie, après les avoir égouttés, puis laissés dans une passoire au dessus d’un saladier, et arrosés plusieurs fois par jour. Quand le germe est bien apparent, je les cuis dans le panier du vitaliseur, environ 40 minutes (je goutte).

    Le conserve sous le vitaliseur une source de chaleur maximale comme conseillé sur le mode d’emploi, sauf pour la cuisson du poisson où je baisse très ba ma plaque (sous peine de voir l’eau s’échapper du vitaliseur, ceci ne se produit pas avec les autres aliments)

  38. Jean-Sébastien Chaise Le 22-03-2015

    Bonjour,
    Merci pour cet article, mais j’avoue être surpris par les résultats du laboratoire. Comment est-il possible qu’il y ait dans certains cas plus de vitamines entre le cuit et le cru ? La chaleur peut-elle créer des vitamines ?
    J’aimerais SVP une explication scientifique à ce phénomène.

  39. AC Taudière Le 24-03-2015

    Bonjour,

    Les résultats obtenus sont calculés sur matière sèche, d’où l’évolution.

  40. Franck Le 23-05-2015

    Bonjour,
    Comme Catherine et Jean-Sébastien, je m’interroge sur le maintien des nutriments, même en matières sèches.
    Si effectivement les tests ont été réalisés par un laboratoire indépendant, il nous est donc possible d’obtenir le document authentification ?
    Cordialement,
    Franck

  41. AC Taudière Le 26-05-2015

    Bonjour,
    Vous trouverez effectivement ici : https://www.bien-et-bio.com/vapok.htm le résultat du test sur le Vapok (voir les images).

  42. Iris Mory Le 04-06-2015

    Bonjour,
    Merci de m’indiquer ce que vous entendez par matière sèche ? Si la cuisson tue la vitamine C, il ne devrait effectivement plus y en avoir dans la matière sèche cuite à 80%. Pouvez-vous nous donner le nom du laboratoire et adresse et tél, afin que nous puissions leur poser la question ?
    D’avance merci.

  43. Taudière Le 04-06-2015

    Bien sûr, comme indiqué sur le document que nous citons précédemment, il s’agit du laboratoire LAREBRON – 75 route du Rhin – 67400 Illkirch.

  44. lili mo Le 02-07-2015

    Je suis fortement intéressée par le Déjelin, cependant les « pro » Vitaliseur de Marion ne cessent de me rabâcher que la vapeur retombe sur les aliments dans le Déjelin.
    Étant à la recherche d’un ustensile de cuisson qui me permettrait de marier mon alimentation et celle du reste de ma tribu, je ne sais que/quoi choisir…. (tout comme un déshydrateur). Et puis j’aimerai que cela soit pratique et fonctionnel (multi-fonctionnel).
    Merci d’avance pour vos bons conseils.

  45. alice Le 07-07-2015

    Bonjour,
    J’aurai voulu savoir quel appareil Guillaume avait finalement choisi et en était-il satisfait ?
    Car moi aussi j’hésite entre le DeJelin et le Vitaliseur de Marion/Vapok/MultiCuiseur.
    J’ai 3 enfants et j’aimerai supprimer définitivement le micro-ondes pour réchauffer les restes, ce qui me ferait plus pencher pour le DeJelin, mais j’aimerai bien avoir d’autres avis.
    Merci

  46. Ann-Charlotte de Bien et Bio Le 10-07-2015

    Bonjour lili mo,
    Le dejelin est une cuisson vapeur électrique, les bienfaits ne sont pas les mêmes qu’avec le vitaliseur de marion, la vapeur ne retombe pas sur les aliments avec le vitaliseur. Ces deux appareils sont bien pour les personnes à la recherche d’une alimentation saine. Pour un ustensile de cuisson qui contentera tout le monde, pratique et multi-fonctionnel, nous vous conseillons le Dejelin.

  47. Ann-Charlotte de Bien et Bio Le 10-07-2015

    Bonjour Alice,
    Nous vous conseillons plutôt le Vapok ou le Vitaliseur de Marion pour faire réchauffer vos plats, c’est très simple d’utilisation avec le bol réchauffeur.

  48. bataille Le 31-07-2015

    Bonjour,
    Toutes les réponses aux questions posées, pouvez-vous les présenter sous forme de comparatif entre le vapok, le vitaliseur de Marion et le dejelin, en précisant également la contenance. Cela facilitera vraiment le choix.
    Merci beaucoup

  49. bataille Le 31-07-2015

    Bonjour, y a-t-il une différence de saveur entre une cuisson avec le vitaliseur de Marion et le Vapok comme dit sur d’autres forums ?
    Merci de votre réponse

  50. Ann-Charlotte de Bien et Bio Le 03-08-2015

    @bataille
    Les 2 produits offrent des propriétés similaires pour cuisiner sainement. Vous avez le choix entre 2 designs et une offre prix un peu différente.

  51. Ann-Charlotte de Bien et Bio Le 12-08-2015

    C’est une très bonne idée 🙂 Nous allons faire ce comparatif sous peu.

  52. meis Le 12-09-2015

    Bonjour,
    Connaissez-vous le cuit vapeur « WMF-vitalis » vapeur avec assist cook ?
    Apparemment vous dites que Vapok est mieux que Vitaliseur. Le Vapok est-il de nouvelle génération ?
    Merci pour votre réponse.

  53. Bien et Bio Le 16-09-2015

    Bonjoir meis,
    Nous ne connaissons pas le cuit vapeur WMF-Vitalis.
    Les Vapok et Vitaliseur de Marion sont très similaires, l’un est fabriqué en France, l’autre en Espagne. Il n’y a pas de Vapok nouvelle génération.

  54. LAUB Le 23-09-2015

    Bonjour,
    J’utilise ma cocotte-minute inox « classique » avec son panier…mais en « oubliant » de mettre la soupape et en laissant s’échapper la vapeur par l’orifice de la soupape laissé libre.

    Qu’elle est la différence avec votre appareil ?
    Sans pression la T°C ne peut pas monter au delà de 95°C…
    Gràce à la forme pointu du couvercle, les gouttelettes qui se condensent, ne tombent pas sur les aliments…

    Quelle est la valeur ajoutée de votre produit, sinon son design plus moderne, bien sur !

  55. Bien et Bio Le 30-09-2015

    Bonjour,
    Le concept du Vitaliseur de Marion, c’est le couvercle bombé donc la vapeur ne retombe par sur les aliments et l’excédent de vapeur s’échappe tout autour de la cocotte. Le mode de cuisson est différent d’une cocotte minute standard.

  56. Reb Le 15-10-2015

    Bonjour
    Je souhaitais savoir s’il y avait une différence de performance donc temps de cuisson entre le vitaliseur et le dejelin qui lui est électrique (850w). Merci d’avance.

  57. Bien et Bio Le 16-10-2015

    Bonjour Reb,
    Le Dejelin est plus précis. Très pratique avec sa minuterie, il vous permet de choisir entre 3 températures de chauffe :
    – 60 °C pour garder au chaud sans cuire ni dessécher ;
    – 80 °C pour cuire à vapeur douce ou mijoter ;
    – 100 °C pour une cuisson classique à la vapeur.

  58. Bassil Le 14-01-2016

    Bonjour,
    Est-il possible d’utiliser la marmite du vitaliseur de Marion comme faitout ? Merci. Marie

  59. Bien et Bio Le 19-01-2016

    Bonjour,
    Oui, tout à fait.

  60. Fazy Le 28-01-2016

    Bonjour,
    Je cuisine actuellement à la casserole à pression ou au four air pulsé ou micro onde.
    Dans un soucis pour la cuisine saine, j’ai entendu parlé de la cuisine à la vapeur douce et du cuiseur Marion. En cherchant sur internet, je suis tombé sur le vapok et outre le fait de sa base plus étroite permettant l’arrivée plus rapide à température, son couvercle permet-il aussi d’éviter la vapeur d’eau de retomber sur les aliments ?
    Je lis que l’on peut réchauffer des aliments à La vapeur douce. Est-ce le cas même s’ils ont été surgelés ? Et doit-on les laisser dégeler avant ou non ?
    Je fais régulièrement des stoemps, muffins et gâteau au chocolat pour mes enfants la vapeur douce permet-elle aussi de telles préparations ?
    Merci.

  61. Bien et Bio Le 01-02-2016

    En effet, le vapok a lui aussi un couvercle bombé à l’intérieur pour que la vapeur ne retombe pas sur les aliments. Il est possible de réchauffer des préparations à la vapeur douce même surgelées mais cela prendra plus de temps. Avec le moule à gâteaux, vous pourrez réaliser des préparations de pains, de gâteaux.

  62. RAGON Le 03-02-2016

    Bonjour,
    Le vapok et le vitaliseur de Marion conviennent pour une famille de combien de personnes ?
    Est-ce que la vapeur ou les gouttelettes risquent de retomber sur l’extérieur ?

  63. Catherine Fichot Le 04-02-2016

    Bonjour le vapok et le Vitaliseur de Marion grand convient à une famille de 4 /5 personnes. Pour le petit modèle, cela convient à une famille de 2 ou 3 personnes. Vous aurez toujours quelques gouttelettes qui tombent sur l’extérieur car la fermeture n’est pas hermétique.

  64. Marie Le 14-02-2016

    Le cuit vapeur de marion est vendu actuellement avec une remise de 25%, et un nombre limité de disponible, est ce que cela est une promotion ou bien cela signifie t il qu il y aura bientôt un nouveau produit, je cuisine depuis une vingtaine d’années avec un cuit vapeur marion modèle d époque (vintage ), je souhaite en acheter un neuf et je ne sais pas lequel choisir, celui de marion ou le va pok que me conseillez vous, merci

  65. Catherine Fichot Le 17-02-2016

    bonjour, le produit existe toujours et c’était une promotion ponctuelle. le vitaliseur est toujours disponible et le vapok est un modèle avec des propriétés équivalentes.

  66. Emylie Martel Le 21-02-2016

    Quel appareil de cuisson, ou méthode permet de préserver les enzymes – alimentation vivante (raw food)- qui sont détruits à 47.8 degrés ?
    merci

  67. maille Le 27-02-2016

    Bonjour,
    Il y a un réel problème, au delà de 42°et 50°c, les enzymes sont détruites. Dieu sait que les enzymes sont importantes et ne parlons pas des vitamines qui commencent à disparaitre dès 60°c. Alors avec une cuisson de 80 / 90°c, presque toute les vitamines sont éliminées ; peut-être qu’il y aura un petit peu de vitamines qui résistent, mais bon. IDEM pour le faitout. Soit on préserve toutes les enzymes et vitamines à 100%, soit ce n’est pas la peine si on perd ne serai ce que 1% (je suis crudivore), je me méfie des laboratoire soi disant indépendants. Merci.

  68. Clément Le 04-04-2016

    Bonjour,
    Existe-t-il un babycook cuve en inox vapeur douce ?
    Merci

  69. Clément Le 04-04-2016

    Comment faire une soupe si on n’utilise pas l’eau de cuisson ?
    Merci.

  70. anneb64 Le 05-04-2016

    Bonjour
    Facile!
    – avec de l’eau chauffée avec soit un bouillon végé déshydraté, soit juste sel, épices, herbes (j’y ajoute une crème végétale selon mon inspiration, soja, avoine, riz ….)
    – avec simplement un lait végétal: riz, coco, amande …. selon les gouts

    [Légumes + jus choisi] dans le blender et hop!
    Dans l’assiette, je saupoudre de la levure maltée, du gomasio, graines de chia, courges, tournesol, en variant. J’ajoute aussi quelques graines germées toutes fraîches que j’élève dans ma cuisine tout au long de l’année.

  71. Bien et Bio Le 06-04-2016

    Bonjour,
    Le vitaliseur de Marion ou le Vapok servira à cuire les légumes.
    Pour réaliser la soupe, il faudra alors utiliser un blender / mixeur et de l’eau (autre que l’eau de cuisson).

  72. Bien et Bio Le 06-04-2016

    Bonjour Clément,
    Non, il n’existe pas de babycook tel que vous le désirez.

  73. Anne Le 07-04-2016

    Bonjour,
    Merci pour toutes vos informations. Ma question concerne la cuisson des oeufs. Entre coque, dur et mollet j’imagine que la différence repose sur le temps de cuisson. En revanche, avec les trous du vitaliseur… comment faire des oeufs brouillés ou au plat si cela est possible. Je ne parle pas des oeufs pochés 😉

  74. anneb64 Le 08-04-2016

    Bonjour
    Dans une petite cocotte posée au centre du panier du vitaliseur. J’aime bien mettre au fond de ma cocotte un peu de ratatouille, ou une fondue de poireaux, et je casse mon œuf dessus, je l’assaisonne, et je le mets dans le vitaliseur juste le temps nécessaire à cuire le blanc suffisamment. En fait, la cuisson dépend du goût de chacun. Ah, et j’aime bien aussi mettre au fond de la cocotte un peu de crème végétale.

  75. Fabienne Le 23-04-2016

    Bonjour,
    J’ai moi aussi une question relative à l’eau de cuisson : vous parlez de toxines, et donc d’inutilité culinaire de cette eau de cuisson ; mais à part les pesticides au cas où l’on ne cuisinerait pas bio (ce qui ne serait pas logique puisque si l’on fait le pas d’investir dans un tel appareil, on peut supposer que c’est parce qu’on veut manger plus sain et donc qu’on est passé au tout bio !), quelles sont donc ces toxines?
    Merci 🙂
    Note pour info : j’ai lu aussi sur le site de Dejelin que pareillement aux autres cuit-vapeur que vous citez, grâce au couvercle bombé l’eau s’écoule le long des parois pour éviter de « contaminer les autres aliments » – mais il y a possibilité là de récupérer quand même cette eau grâce à l’adjonction d’un bac récupérateur de jus)

  76. Bien et Bio Le 26-04-2016

    Bonjour Fabienne,
    Pour le dejelin : dans ce cuiseur vapeur, la vapeur qui a recueilli une partie des nutriments contenus dans vos aliments retombe par les cotés dans le bac récupérateur. Vous pourrez ainsi profiter d’un bouillon sain et délicieux, très facile à récupérer.

  77. anthony Le 10-08-2016

    Bonjour, pourrais-je avoir la source des tests effectués en labo ?

  78. Olivia Le 29-10-2016

    Bonjour,
    J’aimerais avoir votre avis : si on cuit des légumes bios dans la soupière du Vitaliseur de Marion, on peut récupérer l’eau de cuisson pour réaliser la soupe non ? En principe, elle ne devrait pas contenir de résidus de pesticides…

  79. Bien et Bio Le 31-10-2016

    Bonjour Olivia,
    Oui, vous avez tout à fait raison, vous pouvez récupérer l’eau de cuisson pour faire une soupe.

  80. robert Le 15-11-2016

    Bonjour,
    J’envisage l’achat d’un vapeur-dôme avec thermomètre (ABE), mais âgé de 85 ans j’ai certains problèmes, et désire connaitre le poids de l’élément le plus lourd, (certainement le faitout) ? J’ai posé la question au fabriquant ABE qui n’a pas daigné répondre (beaucoup d’industriels français dépensent plus d’énergie à réduire les salaires plutôt que de faire leur travail correctement et vendre suffisamment pour éviter cela). Si vous avez la réponse je vous en remercie par avance.

  81. Bien et Bio Le 21-11-2016

    Bonjour Robert,
    Nous nous renseignons et vous répondons au plus vite.

  82. waltzer Le 25-11-2016

    Bonjour,
    Habitant Santiago du Chili, peut-on vous trouver ici ? D’autre part, que nous conseillez-vous pour cuire les aliments et faire la soupe pour notre bébé ? Merci pour vos réponses éclairées et saines.

  83. Bien et Bio Le 28-11-2016

    Bonjour,
    Nous n’avons pas de point de vente au Chili mais par contre, nous livrons partout dans le monde. Pour faire cuire vos aliments et faire de la soupe pour bébé, nous vous conseillons des ustensiles de cuisine saine comme le multicuiseur dôme et le blender chauffant.

  84. BABE Le 28-11-2016

    Les arguments affichés pour le curseur de Marion sont au mieux erronés, au pire mensonger. Pour que de la vapeur soulève un couvercle à la pression atmosphérique, il faut obligatoirement que sa température soit supérieure à 100 °C ! Donc la vapeur douce, inférieure à 100 °C, ne peut pas soulever un couvercle. Et un aliment cuit à coeur à 95°C ne peut pas contenir plus de vitamine C qu’avant cuisson, car la vitamine C est rapidement détruite à cette température. Donc les résultats publiés sont faux. C’est de la publicité mensongère.

  85. Seb Le 20-12-2016

    Oui BABE, tes remarques me semblent assez pertinentes, mais alors comment faire pour cuire sans détériorer les micro-nutriments ?

  86. Delph Le 29-01-2017

    Bonjour,
    Je souhaite acheter un cuit-vapeur et je suis très interessée par le vitaliseur mais j’ai peur qu’il soit trop petit pour ma famille. J’ai lu dans les commentaires qu’il convemait pour une famille de 4/5 personnes, nous sommes 6… Existe-t-il une taille plus grande?
    Merci.

  87. NICOLETTA Le 04-02-2017

    bjr,
    nous sommes à 2 mais comment faire pour avoir la soupière et le moule adaptées ?

  88. Catherine Fichot Le 04-02-2017

    Bonjour,
    De quel produit parlez vous en particulier ?

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*